Delhi, entre nouveaux et anciens quartiers

Face moderne de la ville de Delhi et capitale de l'Inde, New Delhi a été construite au début du XXème siècle sur décision du souverain du Royaume-Uni de l'époque, Georges V. Ce chantier avait pour but de faire de New Delhi la capitale de l'Empire des Indes. Son origine explique l'aspect très occidentalisé de ses rues et de ses bâtiments. New Delhi compte actuellement 250 000 habitants. Elle fait partie de la ville de Delhi et de son agglomération, le Territoire de la Capitale nationale de Delhi. Souvent, l'appellation New Delhi englobe la ville toute entière, avec ses 20 millions d'habitants. Cette mégalopole gigantesque, l'une des plus importantes du monde et troisième ville de l'Inde, est constituée de 5 territoires administratifs : Delhi Est, Delhi Nord, Delhi Sud, New Delhi et le Cantonnement de Delhi. Tout ce qui fut créé avant le XXème siècle et la colonisation britannique est appelé "Old Delhi". Les premières traces d'habitation du site remontent au 1er siècle avant J.-C. L'histoire de la ville s'est construite au gré des changements politiques et des différentes dynasties de souverains qui se sont succédées. Delhi présente aujourd'hui une organisation et des bâtiments très hétéroclites.

New Delhi et son passé colonial

Nombre de bâtiment de New Delhi sont issus de la colonisation britannique, en particulier ceux liés au pouvoir. Mais d'autres sont plus anciens. Parmi ces derniers, on pourra notamment admirer :
La porte de l'Inde : monument aux morts impressionnant réalisé par l'architecte Edwin Lutyens. Il commémore les soldats indiens tombés pendant la Première Guerre Mondiale et les guerres afghanes. Elle est le point de rencontre de nombreuses avenues.

Le temple d'Akshardham : ce magnifique complexe a été érigé en l'honneur de Swaminarayan, fondateur du l'hindouisme moderne. Ce dernier y est représenté sous la forme d'une statue dorée. L'ensemble, tout en grès rose et marbre blanc, forme une croix. Le sanctuaire comporte plus de 20 000 sculptures.

La tombe d'Humayun : possible modèle du Taj Mahal, le tombeau d'Humäyün fut construit en 1570 à la demande de la veuve de l'empereur moghol Humayun. Ce bâtiment est inscrit au Patrimoine Mondial de l'Unesco.

Le Jantar Mantar : Etonnant ensemble que le Jantar Mantar. Il s'agit en fait de 14 instruments d'astronomie construits par le Maharaja Sawai Jai Singh II en 1710. Chaque outil possède une fonction précise : calculer le temps, connaitre la position des planètes, prédire les changements météorologiques, etc. Cet ensemble est un témoignage superbe de la science indienne au XIXème siècle.

La Jama Masjid : Mosquée superbe, la Jama Masjid est également appelée grande mosquée de Delhi ou de Shahjahânabâd. Elle s'inspire de l'architecture moghole et est surmontée de trois dômes. Elle peut accueillir 25 000 personnes.

Le Fort rouge : particulièrement touristique, le Palais-fort de Shahjahanabad doit sa couleur rouge au grès qui le compose. Construit au XVIIème siècle par l'empereur moghol Shâh Jahân, il couvre une superficie de 49 hectares et se compose d'un grand nombre de bâtiments à vocation politique ou religieuse. Il est inscrit au Patrimoine Mondiale de l'Unesco.

Le Qûtb Minâr :le plus haut minaret de l'Inde et l'une des plus célèbres tours du monde. Elle fut érigée au XIIIème siècle et fait partie d'un ensemble funéraire et religieux aujourd'hui disparu.

Parmi les constructions plus récentes, certaines sont à ne pas manquer.

Le temple du lotus : ce temple est tout d'abord remarquable par son architecture. Celle-ci s'inspire de la fleur de lotus et se compose de nombreux pétales dorés qui forment la toiture du bâtiment. Autre particularité : ce temple est ouvert à toutes les religions monothéistes.

Connaught Place : en forme d'étoile, cette grande place est emblématique de New Delhi. Elle accueille également des boutiques de luxe ainsi qu'un immense centre commercial.

Regardez, goûtez et vivez la culture de New Delhi

Il y a tellement de choses à voir à Delhi qu'il est presque impossible de faire le tour de la ville en une semaine. Vous pourrez néanmoins apprécier la culture indienne, riche et ancienne, à travers sa religion, ses coutumes ou encore sa gastronomie. Parmi cette dernière, il ne faut surtout pas manquer de déguster quelques plats typiques comme le biryani, plat complet à base de riz, de viande et de légumes ou les dosa, crêpe à la farine de lentilles noires que les Indiens consomment à différents moments de la journée.
Partez à la découverte de l'Inde grâce aux vols quotidiens vers la capitale indienne. Il est nécessaire de faire une demande de visa en remplissant un formulaire sur le site de l'ambassade avant de prendre l'avion.

En savoir plus sur New Delhi

Réserver votre voyage