Los Angeles : une mégalopole américaine à découvrir

La compagnie aérienne Air France propose jusqu'à 17 vols par semaine Paris-Los Angeles selon les saisons. Les deux villes sont séparées de plus de 9000 km et de neuf heures de décalage horaire. Pour un vol direct entre la capitale de la France et la mégalopole de la côte ouest des Etats-Unis, comptez 11h30 de vol. Vous pouvez partir des autres grandes villes de France (Lyon, Marseille, etc.) pour des vols avec correspondance à Paris.
A Los Angeles, vous atterrirez à l'aéroport international, situé à 24 km au sud-ouest de Los Angeles, que vous pourrez rejoindre en voiture, en taxi, en minibus ou en métro.
Il ne faut pas oublier que Los Angeles est une ville gigantesque, la deuxième des Etats-Unis en termes de population après (ancre vers la future page">New-York, avec 3,7 millions d'habitants et 18,5 millions d'habitants pour son aire urbaine. Aussi, sa banlieue s'étale sur des centaines de kilomètres.
Située en Californie du Sud, Los Angeles est bordée, au nord, par les San Gabriel Mountains, à l'ouest et au sud, par l'océan Pacifique. Des places de sable blanc à la montagne, Los Angeles offre une très grande variété de paysages puisqu'elle s'étend sur près de 1300 km².

Los Angeles, une histoire récente

Mais Los Angeles a mis du temps à devenir la mégalopole que l'on connaît ! Ce sont les Amérindiens qui ont occupé en premier les terres de la baie de Los Angeles, avant que les Portugais puis les Espagnols ne s'y installent en 1781 et ne fondent le "pueblo", quartier qui est, encore aujourd'hui, l'épicentre de Los Angeles, même si on dit souvent que Los Angeles ne possède pas de centre-ville à proprement parler.
Au XIXe siècle, Los Angeles est encore une petite bourgade remplie de cow-boys et de paysans ! La ville commence sa folle expansion au XXe siècle, notamment dans les années 20, avec l'installation de nombreux studios de cinéma sur la colline de Hollywood. Le septième art est, encore aujourd'hui, le symbole de Los Angeles. De plus, Los Angeles, et spécialement la commune de Santa Monica, sur les rives de l'océan Pacifique, sont le point d'arrivée des 3900 km de la mythique Route 66, construite à partir des années 1920 pour accompagner le développement du pays vers l'ouest.
Cette histoire explique l'étalement actuel de la ville, la présence de nombreuses autoroutes qui s'accompagne d'une forte pollution, mais aussi la division de la ville en quartiers spécifiques, en fonction des populations présentes, Los Angeles ayant toujours été une ville d'accueil et de mixité : Little Armenia, Thai town, Historic Filiptown, Little Ethiopia et Little Persia.
Si vous prenez un billet d'avion pour Los Angeles , ce sera aussi l'occasion de découvrir des villes enclavées très riches et très belles, comme Beverly Hills, Santa Monica, Malibu et Venice Beach, ces de véritables paradis pour les milliardaires, les surfeurs, ou plus simplement les touristes.

Los Angeles : les différents quartiers à visiter

Alors, que voir à Los Angeles, en tant que touriste ? Les amateurs de cinéma (et même les autres) pourront visiter des studios de cinéma (attention, nombre d'entre eux sont fermés le week-end), visiter le Dolby Theatre (ancien Kodak Theatre) où se déroule la cérémonie des Oscars, marcher sur le Walk of Fame, célèbre pour ses plus de 2000 étoiles sur lesquelles sont gravées les noms de star. Le Walt Disney Concert Hall, avec son architecture audacieuse, vaut également le coup d'oeil !
Si vous cherchez un centre-ville où flâner, rendez-vous au pueblo, centre de Los Angeles, doté de jolies églises et d'étals colorés, qui rappelle l'origine hispanique de la ville.
Un détour sur Rodeo Drive, à Beverly Hills, où sont concentrées belles voitures et boutiques luxueuses, paraît également indispensable !
Bien sûr, les plages de Santa Monica, Venice Beach et Malibu sont un passage obligé.
Vu l'immensité de la ville, il est plus aisé, malgré les bouchons, de se déplacer en voiture. Si vous souhaitez louer une voiture, vous pouvez consulter notre liste de partenaires , de même que pour louer un hôtel.
En matière de formalités, vous avez besoin d'un passeport en règle. La monnaie, sur place, est, bien sûr, le dollar.

Pour en savoir plus sur Los Angeles

Réserver votre voyage