Visiter le chinatown de Lima le temps d'un week-end

Publié le 

Visiter le chinatown de Lima le temps d'un week-end

Un quartier chinois dans la capitale du Pérou ? Fantastique lieu de métissages culturels et culinaires, le chinatown de Lima dévoile toutes ses facettes le temps d'un week-end.

Visiter le chinatown de Lima le temps d'un week-end

Lima, capitale multiculturelle

Au carrefour d'une multitude de cultures, le Pérou offre une gastronomie unique en Amérique latine. C'est au peuple inca que l'on doit les pommes de terre, le chocolat, l'avocat, les fraises ou encore les haricots. Au XIXe siècle, le pays a accueilli une importante communauté chinoise et japonaise qui a profondément changé sa gastronomie et sa culture. Là-bas, les pâtes se mangent avec de l'aji (le piment local) et un œuf se pose délicatement par-dessus le riz cantonais – un plat que les Péruviens ont surnommé d'ailleurs l'« aéroport ». Au-delà de cet écosystème culinaire extrêmement riche, le quartier chinois, le Barrio Chino de Lima recèle de nombreuses adresses insolites et secrètes, reflet du cosmopolitisme de la cité péruvienne.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Visiter le chinatown de Lima le temps d'un week-end

Jour 1 : Déambulation dans le chinatown historique

À quelques rues du centre historique et de ses imposants bâtiments d'architecture coloniale, vous passez une arche typique de l'art chinois. Sur sa façade colorée de pierre et de marbre, une inscription en sinogrammes donne le ton : « Nous sommes tous égaux sous le même ciel ». Vous pénétrez alors dans ce quartier dont le point névralgique s'appelle Calle Capón. Un nom hérité de l'élevage de porcs auquel s'adonnaient auparavant les habitants du quartier. Arrivés au milieu du XIXe siècle ces Chinois de Canton ou du Sichuan travaillèrent d'abord dans les champs au Sud de la capitale avant d'investir les rues de Lima en y développant commerces et artisanat.

Dans ces allées aux façades bariolées, décorées de dragons rouges, vous levez les yeux vers les lampions de couleurs vives suspendus de fenêtre à fenêtre. Au milieu de ce décor, vous trouvez la Maison des 13 monnaies : une belle demeure de style rococo construite au milieu du XVIIIe siècle… Elle accueille aujourd'hui le Musée national afro-péruvien ! Les salles exposent notamment une collection importante d'objets datant de l'époque coloniale esclavagiste ainsi que différents documents de l'époque républicaine, comme des décrets libertaires et des « cartes de libertés ». De quoi vous sensibiliser à l'histoire complexe du peuple afro-péruvien.

Le quartier chinois de Lima est également réputé pour sa street-food. Dès que vous le souhaitez, faites une pause gourmande. Raviolis asiatiques en tous genres, mais aussi ceviche de poisson frais à la péruvienne se vendent par-dessus les comptoirs de minuscules échoppes essaimant les rues du chinatown.

Musée national afro-péruvien (Museo Nacional Afroperuano)
Calle Jirón Ancash n°542,
Cercado de Lima 15001, Pérou
(511) 426-0689
facebook.com/museonacional.afroperuano

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Visiter le chinatown de Lima le temps d'un week-end

Jour 2 : Découverte d'une cuisine cosmopolite

À Lima vous faites ainsi l'expérience d'un multiculturalisme rare. Les chifas en sont un délicieux exemple. Pour les palets les plus intrépides, la dégustation peut commencer dès le petit-déjeuner. Au menu : des dim sum, de petites bouchées croustillantes et crémeuses, farcies de légumes et de viande. Elles sont accompagnées de chaufa, un riz frit typique de cette cuisine sino-péruvienne. Si l'heure est trop matinale pour vous, contentez-vous de flâner dans ce quartier animé dès l'aube. À vos côtés, des centaines de locaux parcourent les grands marchés du quartier, connus dans toute la capitale pour leurs prix réduits. Vous découvrirez aussi de plus petites boutiques commercialisant des variétés d'épices et de thés que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

À l'heure du déjeuner, faites une halte chez Wa Lok. Célèbre dans tout le Barrio Chino, l'enseigne propose une savoureuse déclinaison de chaufas, végétariens ou accompagnés de viande. Dans l'après-midi pourquoi ne pas vous laisser tenter par un pisco sour, ce cocktail péruvien par excellence, que vous retrouverez cette fois-ci agrémenté de litchis ?

Pour finir en beauté cette deuxième journée, vous avez rendez-vous au San Joy Sao, le meilleur restaurant chifa pour de nombreux Liméniens. Les portions sont généreuses et l'accueil, amical. La carte propose notamment des assiettes mixtes : vous pourrez ainsi goûter plusieurs morceaux de viandes rôties, des crevettes aigres-douces mais aussi une large variété de légumes et de riz sautés. Le chinatown de Lima, ce lieu unique, n'aura plus de secrets pour vous.

Wa Lok Restaurant Oriental
Calle Paruro n° 878
Cercado de Lima 15001
www.walok.com

Chifa San Joy Lao
Calle Capón n° 771
Cercado de Lima
+511 426 7799
www.chifasanjoylao.com