Un joyau de la culture juive marocaine

art et culture
Un joyau de la culture juive marocaine

Enfin rénovée après deux ans de travaux, cette synagogue témoigne de l'histoire d'une communauté installée à Fès depuis 1492.

C'est écrit dans les textes. Adoptée en 2011, la nouvelle constitution consacre les « particularités hébraïques » du Maroc comme « l'un des affluents séculaires » de « son identité nationale » et le roi Mohammed VI a appelé « à la restauration de tous les temples juifs ».

Fondée au XVIIe siècle, la plus ancienne synagogue de Fès a ainsi été rénovée après deux ans de travaux. Elle comptait dans la première moitié du XXe siècle 250 000 fidèles et représente toujours la plus importante communauté juive d'Afrique du Nord. Dans les années 1970, elle avait été transformée en atelier de fabrication de tapis, puis en salle de boxe. Si l'édifice menaçait de s'écrouler, ses inscriptions murales et son balcon avaient été fort heureusement préservés. Sa rénovation a été financée par des dons privés, notamment venus d'Allemagne. Lieu de culte, elle est également l'un des sites touristiques privilégiés de Fès.

Synagogue Ibn Danan
Mellah
Fès