Un coin de paradis à la Maison de Marovasa Be

palace d'hÔtes
Un coin de paradis à la Maison de Marovasa Be

Si vous rêvez de matin du monde, de plages désertes, de mangrove, voire de baby-foot, cette adresse au nord-ouest de l'île est pour vous. À deux heures de vol d'Antananarivo.

Voici 17 ans à peine, le producteur de cinéma français Charles Gassot tombait amoureux de ce coin vierge de Madagascar, la presqu'île de Marovasa Be. Après 15 années de travaux et de chine à travers le monde, il ouvre cette maison autosuffisante (éoliennes, panneaux solaires…), mélange anarchique – à l'image de la mangrove – de maison d'hôte, de palace et d'écolodge.  Accessible par avion ou bateau depuis le port de Majahanga, la Maison de Marovasa Be possède six chambres, trois vastes suites et complète son offre par la Maison Bougainville pour les familles nombreuses. La restauration fait la part belle aux produits de la mer, aux fruits et légumes du potager, pour une cuisine à la fois typique et internationale avec accents français, italiens, thaï… Le tout, accompagné de la vaisselle du Meurice des années 40, sous des lustres de Murano… Une adresse unique au monde, un ailleurs pour se libérer de toutes les servitudes.

La Maison de Marovasa Be
Analalava
Madagascar

Tel : +261 32 02 712 42
+33 6 22 85 71 54

www.marovasabe.com

Chambre : à partir de 253 394 MGA jusqu'à 1 266 973 MGA