Tour du monde des expositions incontournables de la rentée

Publié le 

Tour du monde des expositions incontournables de la rentée

Pour bien commencer la rentrée culturelle 2019, placée sous le signe de la découverte, voici un tour du monde des expositions incontournables.

Tour du monde des expositions incontournables de la rentée

Paris : « Bacon en toutes lettres » au centre Pompidou

Après 23 ans d'absence, Francis Bacon revient en haut de l'affiche du Centre Pompidou à Paris. Néophytes ou amateurs éclairés, vous pourrez cette fois admirer des œuvres produites entre 1971, année terrible de la disparition de son compagnon et 1992, date du décès de l'artiste. L'exposition offre un panorama unique sur les derniers travaux du peintre : les lignes s'épurent, les couleurs s'intensifient avec l'usage d'un registre chromatique relativement inédit qui va du jaune au rose en passant par l'orange.

À travers les six salles, sont étudiés les liens très forts entre Bacon et la littérature, grâce à un parcours tout autant visuel qu'auditif. Vous progressez en écoutant des textes lus par Mathieu Almaric ou Jean-Marc Barr (entre autres), qui incarnent la symbiose entre Bacon et les lettres. Les mots de Nietzsche, Conrad, Eliot, Eschyle tirés des livres de la bibliothèque personnelle de Bacon, font écho aux œuvres accrochées. Parmi les soixante tableaux présentés, attardez-vous devant In Memory of George Dyer (1971), Triptych–August (1972) et Triptych, May–June (1973). Ces trois triptyques dits « noirs » sont un hommage posthume à son ami disparu. Ils témoignent de l'importance de la forme symbolique et mythologique des Erinyes, qui surgissent furieusement dans les réalisations d'un peintre alors marqué par le chagrin et la culpabilité.

Le parti pris génial de cette installation ? Trouver le point d'intersection entre plusieurs arts : peinture, littérature, philosophie, narration orale et faire vaciller les limites entre abstrait et figuratif, concept et illustration, vision et audition. Annoncée comme l'un des événements culturels de cette rentrée 2019, pensez à réserver en ligne votre billet et préférez une visite en semaine.

Bacon en toutes lettres

Du 11 septembre 2019 au 20 janvier 2020

Centre Georges Pompidou
Place Georges Pompidou
75004 Paris
France

+33(0)1 44 78 12 33

www.centrepompidou.fr/fr

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Tour du monde des expositions incontournables de la rentée

Londres : « William Blake: The Artist » à la Tate Britain

À Londres, la Tate Britain vous convie à une immersion sans pareille dans l'univers de William Blake, l'un des plus grands noms du Romantisme au XVIIIe siècle, et au-delà, de la culture britannique. Sont réunies plus de 300 œuvres, entre aquarelles, peintures et estampes, pour illustrer la richesse et la puissance de celui qui fut tout autant peintre, graveur et poète.

Outre les traditionnelles salles d'exposition, visitez la reconstitution de la petite salle dans laquelle Blake montra pour la première fois ses œuvres en 1809. Émotion de cette remontée dans le temps et recueillement devant la puissance de l'imaginaire de cet homme, incompris de la plupart de ses contemporains. « Blake le fou » comme le surnommaient ses pairs a constitué un univers halluciné, traversé de figures mythiques tantôt bibliques, tantôt shakespeariennes –quand elles n'étaient pas inspirées par Dante et Milton –qui résonne avec force aujourd'hui.

Dans une autre salle, la modernité du peintre semble s'exaucer : grâce à la technologie digitale, des tableaux sont projetés au format XXL et recouvrent tous les murs, pour une expérience immersive hors du commun. Alors que l'on retint d'abord Blake pour ses poèmes, la Tate choisit de mettre en lumière toute la création picturale de l'artiste ; une source d'inspiration féconde au XXIème siècle.

William Blake: The Artist

Du 11 septembre 2019 au 2 février 2020

Tate Britain
Millbank
London
SW1P 4RG
Royaume-Uni

+44 (0) 20 7887 8888

www.tate.org.uk/whats-on/tate-britain/exhibition/william-blake-artist

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Tour du monde des expositions incontournables de la rentée

New York : l'exposition inaugurale du Fotografiska

Fotografiska est né à Stockholm en 2010. Fort de son succès, ce musée d'un nouveau genre dédié à la création photographique s'exporte au pays de l'oncle Sam. Cela se passe à New York, au 281 Park Avenue South, entre Madison Square Park et Union Square.

Pour l'occasion, les locaux de l'immeuble datant de 1894 ont fait l'objet d'une rénovation complète sous la houlette du célèbre cabinet CetraRuddy, référence en matière d'architecture et de design. Six étages entièrement repensés et redécorés pour transformer les lieux en adresse incontournable des amateurs de photos.

Du 5 septembre au 10 novembre, vous venez visiter l'exposition inaugurale inédite. Elle rassemble des photographes de talent qui travaillent dans des perspectives plurielles et riches. Anastasia Taylor-Lind, en tant que photojournaliste, interroge la question du soin et de l'éducation de l'enfant aux Etats-Unis, ses actrices, ses paradoxes, ses injustices. À côté d'elle Adi Nes, photographe israélien de renom, multiplie les clichés, empreints de sensualité, pour tenter de cerner l'identité d'un pays marqué par le conflit et les déchirements. L'exposition montrera en outre les clichés natures des mannequins d'Ellen von Unwerth, qui, pour l'occasion, a enrichi sa série Devotion ! qui fut un succès à Stockholm. Les paysages tourmentés d'Hélène Schmitz achèveront de vous convaincre que vous êtes dans l'un des temples de la photographie contemporaine.

Exposition inaugurale

Du 5 octobre au 10 novembre 2019

New York Fotografiska
281 Park Ave S
New York NY 10010
États-Unis

www.fotografiska.com/nyc/

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Tour du monde des expositions incontournables de la rentée

Berlin : « Original Bauhaus »

Tout a commencé au début du XXe siècle avec la naissance du révolutionnaire institut du Bauhaus. Une école de pensée qui n'a duré que 14 ans mais qui a profondément marqué les décennies suivantes et influencent encore les créateurs en matière d'art, de design et d'architecture. Pour le centième anniversaire de ce mouvement unique dans l'histoire de l'art, le Bauhaus-Archiv/Museum für Gestaltung de Berlin a souhaité organiser une exposition-événement.

Retournez vers le siècle passé et laissez-vous imprégner par cet esprit avant-gardiste qui fit primer une conception fonctionnaliste des meubles sans pour autant sacrifier à l'esthétique. Tels des témoins, quelque mille objets racontent l'épopée du Bauhaus : c'est une véritable ode à la matière qui se joue là, barres de métal, poutres apparentes et pans de verre s'entremêlent. Pour mieux comprendre les liens revendiqués entre l'art, la technologie et l'industrie et la volonté de créer des objets universels qui transcenderaient les classes sociales, l'exposition met en avant 14 œuvres particulièrement emblématiques. Parmi elles, vous reconnaîtrez la théière de Marianne Brandt, entièrement faite à la main, au design très contemporain. Vous essaierez peut-être de percer le mystère de la « Femme portant un masque de théâtre d'Oskar Schlemmer, assise sur une chaise en acier tubulaire » signée Marcel Breuer en 1926. L'exposition fascine autant qu'elle interroge.

Original Bauhaus

Du 6 septembre 2019 au 27 janvier 2020

Berlinishe Galerie
Alte Jakobstraße 124-128
Berlin-Kreuzberg
+49 30 78902600

www.bauhaus.de/en/jubilaeum/4175_original_bauhaus/

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Tour du monde des expositions incontournables de la rentée

Rabat : première biennale d'art contemporain

Si vous connaissez déjà Rabat comme l'une des quatre villes impériales du Maroc, découvrez sous un autre jour celle qui est aujourd'hui la capitale politique du Royaume. Partez pour visiter la première biennale d'Art contemporain qui ouvre ses portes en septembre 2019. Un événement qui témoigne du dynamisme culturel du pays et de son rayonnement sur la scène artistique internationale.

En vous promenant dans le Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI), dans la Villa des Arts ou encore dans le musée des Oudayas, vous remarquerez que seules des artistes féminines sont présentes. La direction a en effet souhaité que cette exposition inaugurale mette à l'honneur 60 femmes venues du monde entier avec pour thème « Un instant avant le monde ». En ouverture de cette biennale singulière, sera projeté l'un des plus beaux concerts d'Oum Kalthoum, « l'astre d'Orient » qui eut lieu au Maroc en 1968. Des architectes, cinéastes, danseuses, plasticiennes produiront pour l'occasion des installations uniques : l'artiste Ghada Amer fera une œuvre sous forme de jardin in situ dans la capitale marocaine tandis que le collectif palestinien Daar construira une tente pour faire interroger sur le sort des réfugiés dans le monde. Ne manquez pas la projection du nouveau film de la cinéaste Tala Hadid ou encore la chorégraphie « Nos solitudes » de Julie Nioche. À Rabat, les œuvres contemporaines côtoient certaines beaucoup plus anciennes dans un dialogue prolifique.

Biennale d'art contemporain de Rabat

Du 24 septembre au 18 décembre 2019

+212 5377-69047