Shabour, dans l'intimité d'une cuisine méditerranéenne

insolite – bistronomie
Shabour, dans l'intimité d'une cuisine méditerranéenne

Entre cuisine de grand-mère et haute gastronomie, Shabour invite ses convives à s'installer pour observer la brigade avant de se laisser transporter par les spécialités qui défilent sur le comptoir.

L'établissement semble presque caché, et pour cause, il n'a pas vraiment l'allure d'un restaurant. En passant la porte du Shabour, c'est comme si vous pénétriez au domicile d'Assaf Granit, tête de proue internationale de la cuisine israélienne, qui signe ici son dixième restaurant – dont le deuxième à Paris après Balagan. Avec Shabour, à deux pas du quartier des Halles, le chef recrée une ambiance « comme à la maison » et invite ses 32 convives à prendre place sur un comptoir en marbre, qui encercle l'îlot central. En toute intimité, vous observez le ballet de la brigade qui s'active devant vous. L'ambiance est décontractée, le chef prend même le temps de discuter avec ses invités entre deux plats. Pourtant, dans l'assiette aux influences méditerranéennes, la qualité visuelle et gustative s'approche de celle d'ordinaire l'apanage d'un restaurant gastronomique. La carte change constamment, mais, en dessert, ne manquez surtout pas la louche de mousse de chocolat, délicatement arrosée d'huile d'olive et d'une cuillère de fleur de sel. Une expérience sensorielle unique !

Shabour
19, rue Saint-Sauveur
75002 Paris

https://www.restaurantshabour.com/

Carte : environ 70 EUR