Promenade à Saint-Pierre : souvenirs de l'éruption volcanique

insolite
Promenade à Saint-Pierre : souvenirs de l'éruption volcanique

Ici, le visiteur a rendez-vous avec l'histoire : en 1902, le volcan anéantit la ville. Qui renaît aujourd'hui.

Longtemps centre économique et culturel, habité par une riche bourgeoisie, Saint-Pierre s'est développée pendant des siècles grâce à l'industrie sucrière. Son port était un des plus actifs de la Caraïbe. Jusqu'au 8 mai 1902. Ce jour-là, une éruption de la Montagne Pelée, le volcan qui domine la ville du haut de ses 1 397 mètres, anéantit cette douceur de vivre.

La nuée ardente provoque la mort de 26 000 personnes, des milliers de maisons sont détruites, une quarantaine de bateaux coulent dans la rade. Saint-Pierre est rayée de la carte des communes avant de renaître quelques décennies plus tard. Devenue ville d'art et d'histoire, la ville se penche aujourd'hui sur son passé qu'elle restaure patiemment.

Vous arpenterez les rues, vous visiterez la cathédrale, les ruines de la Maison Coloniale de Santé ou celles du Théâtre, construit, disait-on, sur le modèle de celui de Bordeaux. On peut aussi voir le cachot où était enfermé le prisonnier Cyparis, un des deux survivants de l'éruption : les épais murs de la prison l'avaient protégé.

Office de tourisme de Saint-Pierre
Villa Sainte Anne
Rue Victor Hugo
97250 Saint-Pierre

Tel : +596 (0)5 96 78 34 05

www.accueil-martinique.fr/FR/visite-office-du-tourisme-_11829.html