Palais Medici-Riccardi, hymne à l'Italie baroque et au grand calme

monument - patrimoine
Palais Medici-Riccardi, hymne à l'Italie baroque et au grand calme

Au début de la Via Cavour, ce palais est un havre de paix pour admirer ses chefs-d'œuvre comme la chapelle des Mages et la voûte de la galerie des glaces.

Cosme de Médicis dit « Cosme l'Ancien » avait pour habitude de cacher sa fortune. Celle-ci, acquise grâce à des investissements avisés dans l'industrie de la laine et le commerce international, se trouva décuplée après que la peste noire et quelques faillites retentissantes eussent éliminé les plus puissantes familles de la ville. Aussi demanda-t-il en 1444 à l'architecte Michelozzo di Bartolommeo Michelozzi de bâtir un édifice d'une modestie et d'une austérité religieuses. L'orfèvre et graveur à la Monnaie de Florence fit de la future demeure des Médicis un exemple de palais florentin avec des façades peu éclairées, une énorme corniche pour renforcer la vigueur plastique du monument et une cour intérieure entourée d'un portique à colonnes antiques. Après plusieurs changements de propriétaires, le palace revient à la ville de Florence en 1874, qui le gère encore aujourd'hui.

Vous le visiterez surtout pour le trésor enfoui dans sa chapelle, Le Cortège des rois mages de Benozzo Gozzoli, vaste œuvre aux couleurs flamboyantes recouvrant trois des murs de la salle, et une fresque au plafond sur toute la longueur de la galerie des glaces, L'Apothéose des Médicis, que l'on doit à Luca Giordano, peintre baroque de l'école napolitaine.

Palais Medici Riccardi
Via Cavour 1
50129 Firenze

Tel : +39 055 276 0552

https://www.palazzomediciriccardi.it/en/