Musée National du Bardo, un trésor inestimable

musÉe
Musée National du Bardo, un trésor inestimable

Inauguré en 1930, ce musée raconte les origines paléolithiques et néolithiques de l'Algérie.

Le paléolithique africain est apparu en Algérie. Dans les années 1920, les premières traces matérielles de cette civilisation sont découvertes par l'archéologue Maurice Reygasse, faisant ainsi de ce pays un haut lieu de la préhistoire. C'est à cet homme, qui a consacré sa vie aux origines algériennes, classant, enregistrant les collections, que l'on doit l'ouverture du musée en 1930, inauguré à l'occasion de la commémoration des cent ans de la présence française en Afrique. Auparavant, cette demeure était la résidence d'été des notables algérois. Une entorse a été faite à son style ottoman puisqu'il a été complété de jardins et de fontaines. Vous n'y verrez que des pièces rares remarquablement bien conservées, des armes de chasse, des dessins et des œufs d'autruche qui servaient de bouteilles. Vous ne manquerez ni la chambre de la favorite, qui reproduit le raffinement des appartements féminins, ni la salle des Touaregs. Elle contient le mythique squelette de la reine Tin Hinan.

Musée Public National du Bardo-Algérie
3, avenue Franklin Roosevelt
16100 Alger

Tel : +213 21 61 26 77

http://www.bardo-museum.dz/index.php/fr/