Marrakech, première capitale africaine de la culture en 2020

Publié le 

Marrakech, première capitale africaine de la culture en 2020

En 2020, Marrakech devient la première capitale africaine de la culture. La multitude d'événements artistiques qui investissent la « ville rouge » constitue une bonne raison supplémentaire de s'y rendre.  

Marrakech, première capitale africaine de la culture en 2020

Immersion instantanée dans l'art marocain

Vous avez atterri à l'aéroport de Ménara et vous êtes immédiatement saisi par la puissance créatrice de l'identité culturelle de Marrakech. En effet, l'aérogare, entièrement repensée par l'architecte Abdou Lahlou, est à elle seule l'expression de l'art marocain avec ses motifs géométriques sur la façade et ses jeux de lumière et d'ombre façon moucharabié. Si l'esthétique s'inspire de l'architecture islamique traditionnelle, les matériaux sont à la pointe des technologies écologiques. Des panneaux photovoltaïques permettent ainsi de subvenir à une partie des besoins en énergie de l'aéroporttandis que l'éclairage se fait uniquement grâce à des systèmes LED. Cette impression de modernité économique et culturelle se confirme quelques minutes après, alors que vous pénétrez dans l'enceinte de la ville rouge, à seulement trois kilomètres de là.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Marrakech, première capitale africaine de la culture en 2020

Que le spectacle commence !

Naturellement, s'il s'agit de votre première visite, vous flânez sur la place Jemaa el-Fna et visitez le jardin Majorelle. Votre programme de sorties culturelles et festives ne s'arrête pas là : en effet, un grand nombre d'événements variés et hauts en couleur s'ensuit au fil des saisons. En juin, vous assistez à l'une des représentations du Marrakech du rire, festival d'humour internationalement reconnu dans le monde francophone, créé en 2011 par Jamel Debbouze et véritable tremplin pour des jeunes talents issus du Maghreb. Fin novembre, le rideau se lève sur le Festival international du film de Marrakech (FIFM), qui grâce à la qualité de sa programmation et de ses intervenants, fait référence au-delà de l'Afrique et du monde arabe. Il rassemble, chaque année, de nombreuses personnalités telles que Francis Ford Coppola, Martin Scorsese, Robert de Niro ou Tilda Swinton. Le FIFM constitue aussi une pépinière de talents à travers le concours Cinécoles, qui met à l'honneur les meilleurs courts-métrages réalisés par des jeunes Marocains étudiant le septième art. Plus largement, il soutient le développement de l'industrie cinématographique d'Afrique et du Moyen-Orient, notamment grâce aux Ateliers de l'Atlas lancés en 2018.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Marrakech, première capitale africaine de la culture en 2020

La magie de la danse

Autre ambiance avec le Festival international de danse contemporaine On marche. Alors que l'hiver s'est emparé de la ville ocre, le festival propose des performances chorégraphiques, des spectacles et des expositions qui mêlent danseurs marocains et européens. De cet élan et de ces partages est née au printemps 2018 Nafass, l'école des arts chorégraphiques.

Le Festival national des arts populaires de Marrakech est quant à lui plus ancien : il a été créé en 1960. Des représentations de musiques et de danses traditionnelles prennent pour scène des lieux emblématiques de la ville comme les jardins de la Ménara, le Palais El Badi ou encore le Théâtre royal.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Marrakech, première capitale africaine de la culture en 2020

Des arts et des lettres

La littérature n'est pas en reste à Marrakech : le prix de La Mamounia vous fait découvrir de nouvelles plumes. Ce palace mythique récompense chaque année un auteur marocain francophone, avec l'ambition de faire rayonner son œuvre dans le Royaume et ailleurs. Ne manquez pas, au passage, de visiter les superbes jardins de l'hôtel – ouverts au public – et de savourer une tasse fumante de thé à la menthe au bord de la piscine ou à l'ombre du pavillon menzeh, le bar de l'hôtel.

Quel que soit l'événement, Marrakech rayonne bien au-delà de ses frontières. La ville offre l'image d'un Maroc résolument ancré dans le XXIe siècle, fier de ses traditions mais aussi de sa capacité à se doter d'infrastructures culturelles modernes. Elle mérite, sans nul doute, sa place de première capitale culturelle africaine en 2020.

Découvrez tous les autres visages de Marrakech grâce à notre guide dédié.