Les trois facettes de la Maison Gorki

arts et culture
Les trois facettes de la Maison Gorki

La Maison Gorki symbolise le Stil Modern dont il est l'un des plus beaux écrins, un mouvement littéraire tourmenté et compromis avec le pouvoir – réalisme socialiste et, bien sûr, stalinisme.

Auréolé de gloire par une médaille d'argent à l'Exposition universelle de Paris en 1900, l'architecte russe et catholique Franz Schechtel reconstruit la gare de Iaroslav (qui relie Moscou à la Chine et à Vladivostok) en style historiciste néo-russe et, rue Malaya Nikitskaya, édifie l'hôtel particulier du riche marchand Riabouchinski dans le plus pur Stil Modern, l'Art nouveau pour les Russes, qui sera méprisé après la révolution car jugé… bourgeois, mais dûment répertorié et conservé.

Clarté volumétrique de la façade, frise en mosaïque de motifs ornementaux inspirés de la nature, saisissante balustrade aux formes organiques de l'escalier évoquant le mouvement des vagues, vitraux, bibliothèque, salle à manger, chambre, chapelle, peintures, sculptures et mobilier d'origine, mais encore plafonds, ferronneries, tout dans cette résidence vous donne à voir le meilleur de l'Art nouveau, jusqu'aux poignées de portes. Résidence qui servira de prison dorée à l'écrivain Maxime Gorki, fondateur du réalisme socialiste, rentré d'un second exil, de 1931 à 1936.

Puis de salon littéraire et de maison des écrivains.

Maison Gorki
Malaya Nikitskayaul., 6-2
Moskva 121069

Tel : +7 495 690 05 35