Les « lolos », une cuisine créole épicée avec douceur

incontournable
Les « lolos », une cuisine créole épicée avec douceur

Pour prendre le pouls de la vie locale, rien de mieux que de s'arrêter dans un lolo pour y déguster les spécialités de la région.

Pour le déjeuner, posez-vous dans un lolo, un de ces petits restaurants typiques et traditionnels installés le long de la côte à Marigot, ou les pieds dans l'eau à Grand-Case. Des cabanes en bois avec lambrequins et véranda dans lesquelles sont proposés crabes farcis, acras, brochettes de crevettes, côtes de porc grillées sauce barbecue, riz au crabe, gâteau de patate douce et autres langoustes grillées sorties du vivier. Le lolo remonte au XVIIe siècle, dans les magasins installés au cœur des plantations où étaient entreposées les rations des esclaves ainsi que les marchandises destinées à être conservées ou vendues.

Peu à peu, les habitations des esclaves sont devenues des quartiers puis des bourgs. Les magasins de rationnement, eux, sont restés à leur place et sont devenus des petits commerces de proximité appelés « lolo ». Un nom qui vient de « lot », l'unité de vente utilisée dans ces boutiques.

Carte : environ 7 EUR