Les Journées Cinématographiques de Carthage fêtent leurs 50 ans

Publié le 

Les Journées Cinématographiques de Carthage fêtent leurs 50 ans

Le festival de cinéma de Carthage, né en 1966, se dédie depuis 50 ans aux cinéastes arabo-africains et s'ouvre, cette année, aux documentaires.

Créés en 1966 par le cinéaste Tahar Cheriaa, les Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) sont le plus ancien des festivals du continent africain consacrés au 7e art. Depuis l'an dernier, son nouveau directeur est le cinéaste Ibrahim Letaïef (réalisateur du film Cinecitta). Les JCC ont pour vocation de prendre le pouls des cinémas arabes et africains – le festival leur est exclusivement dédié –, tout en les faisant découvrir au plus grand nombre. Ils sont donc environ 150 000 spectateurs à assister aux projections pendant la durée de la manifestation. Cette vitrine des pays dits « non alignés » est aussi, bien sûr, une formidable vitrine du cinéma tunisien. Le budget de l'édition précédente avait dépassé les deux millions de dinars et, sur 850 films reçus et visionnés, 347 avaient été diffusés lors de ces Journées.

Journées Cinématographiques de Carthage
Centre National du Cinéma et de l'Image
2, avenue Taieb Mhiri
2078 La Marsa Tunis

Du 28 octobre au 5 novembre 2016

www.jcctunisie.org

25 TND pour la durée du festival
Billetterie pour le centre-ville à la Galerie de l'information, avenue Habib Bourguiba (à côté de la cathédrale de Tunis)