Les derniers vestiges de l'esclavagisme à l'île de Gorée

exploration
Les derniers vestiges de l'esclavagisme à l'île de Gorée

Cette île flottant dans la baie de Dakar et située juste aux portes de l'océan Atlantique est un véritable morceau de la mémoire sénégalaise.

Un petit quart d'heure de chaloupe à dos de vaguelettes et vous voici sur « l'île mémoire ».

À partir d'ici, plusieurs options s'offrent à vous : l'histoire vous attend à la Maison des Esclaves, la dernière esclaverie en date à Gorée. Ses cellules exigües vous délivreront une poignante idée des conditions de vie des esclaves. D'humeur aventureuse ? Engouffrez-vous dans les ruelles de l'île, qui s'explore à pied car ici, aucun véhicule ! Sinon, vous pouvez tout aussi bien flâner le long des vieilles maisons coloniales, toutes fleuries de bougainvillées. Difficile de se lasser de leurs balcons et de leurs façades que vous diriez coloriées avec des pastels.

Plus au sud, le plateau granitique offre un autre visage de l'île, comme une métaphore géologique de son terrible passé. Le soir, en contemplant les lumières de Dakar à l'horizon, si animée et si bruyante, vous ressentirez un étrange sentiment de sérénité…