Le vieux cimetière juif, saisissante nécropole

parc
Le vieux cimetière juif, saisissante nécropole

Trois cultures dominent la ville à l'époque de Kafka : la culture tchèque, la culture allemande et la culture juive. Une visite s'impose dans son mythique vieux cimetière juif.

Le Maharal, abréviation de Morenou HaRav Loew (« Notre enseignant, le rabbin Loew ») est une illustre figure de Prague du xvie siècle qui mourra presque centenaire en 1609. On peut voir sa statue monumentale sur la façade de l'hôtel de ville de Prague et, bien-sûr, sa tombe dans le vieux cimetière juif.

Rabbin éclairé et progressiste versé dans les sciences profanes, il est l'auteur de nombreux traités sur l'éthique et l'historiosophie du peuple juif. Et surtout défenseur de la littérature rabbinique allégorique, le Midrash. Son livre le plus connu est Le Puits de l'exil. La légende lui prête la création du golem, monstre d'argile, pour protéger les juifs du ghetto contre les pogroms.

On comptera dans cette saisissante nécropole quelque 12 000 pierres tombales de style gothique, Renaissance et baroque entremêlées dans la verdure. La dernière inhumation eut lieu en 1787, un décret impérial interdisant dès lors les enterrements en centre-ville.

Vieux cimetière juif
Široká
110 00 Staré Město

Tel : +420 222 749 211

www.jewishmuseum.cz/pamatky-a-expozice/pamatky/stary-zidovsky-hrbitov