Le vieil Arbat cumule le charme et l'histoire

balade pietonne
Le vieil Arbat cumule le charme et l'histoire

Napoléon l'emprunta pour entrer au Kremlin, Pouchkine y fit chavirer les cœurs… Piétonne depuis 1986, la rue Arbat et son quartier sont devenus un écrin touristique et d'ambassades.

Le vieil Arbat se situe au sein de la ceinture des jardins de Moscou. La rue piétonne Arbat est une ancienne route qui reliait la très convoitée ville commerçante Smolensk au Kremlin au XVe siècle. Elle abrite aujourd'hui musées, monuments et théâtres (Théâtre académique d'État Evgueni Vakhtangov, Théâtre Tchekhov…).

Au XVIIIe siècle, la noblesse et les artistes russes tombent sous son charme et s'y établissent. C'est par cette vieille rue que Napoléon entre dans Moscou en 1812, puis s'installe au Kremlin avant de battre en retraite, une fois la ville incendiée. Le quartier, vite reconstruit, retrouve ses élites. De cette époque, il reste quelques traces, notamment une jolie maison bleu turquoise, au 53, qu'occupe quelques mois Pouchkine, fraîchement marié, et sa femme Nathalie.

Si vous êtes curieux, vous dénicherez la maison cylindrique de l'architecte Melnikov qui fut l'un des rares Moscovites autorisés à vivre dans une résidence privée sous Staline. Vous remarquerez encore de beaux hôtels particuliers rue Pretchistenka.