Consultez le guide de

Le Théâtre national, terre de contrastes

art et culture

Rebaptisé Cláudio Santoro en l'honneur du grand compositeur, le Théâtre national, sans cesse en rénovation, déploie de saisissants jardins intérieurs créés par Roberto Burle Marx.


Rebaptisé Cláudio Santoro en l'honneur du grand compositeur, le Théâtre national, sans cesse en rénovation, déploie de saisissants jardins intérieurs créés par Roberto Burle Marx.

Conçu par Oscar Niemeyer en 1958, le Théâtre national, plus grand complexe architectural consacré aux arts de Brasília, n'a pourtant été définitivement livré au public qu'en 1981. C'est une pyramide irrégulière sans pointe, caractéristique de l‘architecture aztèque. D'une hauteur de 46 mètres, la pyramide de béton est recouverte sur ses façades est et ouest de 3 608 panneaux de verres. Autour de l'édifice, le jardin dessiné par Roberto Burle Marx se réfère à la végétation mexicaine, utilisant des espèces des milieux arides comme velozias, yuccas et agaves. Ses jardins intérieurs, dans le grand foyer comme sur la mezzanine, ont également été conçus par Roberto Burle Marx. Sous la pente de verre translucide du plafond, se fondent verdure luxuriante et interventions artistiques de Marianne Peretti et Alfredo Ceschiatti, créant un contraste saisissant avec l'extérieur, caractéristique majeure du bâtiment. Le traitement acoustique des trois salles de spectacle a été confié à l'expert russe Igor Sresnewski.


Théâtre national Cláudio Santoro

Setor Cultural Norte

Via N 2

Brasília 70070-200


Tél : +55 (0)61 3325 6239


www.cultura.df.gov.br/nossa-cultura/teatro-nacional



Des articles
pour aller plus loin

Consultez le guide de