La volupté plastique de la place des Trois Pouvoirs

monument
La volupté plastique de la place des Trois Pouvoirs

Un écrin architectural unique, signé Oscar Niemeyer, qui met symboliquement en scène la séparation des pouvoirs.

Si le plan de Brasília, conçu par l'urbaniste LúcioCosta, ressemble à un oiseau, la place des Trois Pouvoirs représente sa tête, à la pointe ouest de l'Eixo Monumental, plus large avenue du monde pour les Brésiliens. 250 mètres séparent en effet ses deux fois six voies, qui coupent la ville en deux parties symétriques.

Au nord, le pouvoir exécutif symbolisé par le palais du Planalto ; au sud, lui faisant face, la Cour suprême fédérale ; entre les deux, plein ouest, le Congrès national, semi-enterré sur la partie centrale de l'Eixo Monumental, avec ses deux hémicycles surmontés de coupoles : concave pour la Chambre des députés et convexe pour le Sénat. Deux tours jumelles de 28 étages abritent les bureaux administratifs, foyer de la perspective de l'esplanade des Ministères, vue de la gare routière, vrai centre de la ville.

Sur l'esplanade,vous apercevez également le Musée de la Ville, reconnaissable à sa galerie surélevée, l'Espace LúcioCosta (1992), musée souterrain rendant hommage à l'urbaniste, et un pigeonnier. La plupart de ces bâtiments sont l'œuvre d'Oscar Niemeyer, égayés par des statues signées Bruno Giorgi et Alfredo Ceschiatti.

Praça dos Três Poderes
Brasília 70100-000

www.brasil.gov.br