L'opéra de Nice : la Traviatta, dans son décor d'origine

arts et culture
L'opéra de Nice : la Traviatta, dans son décor d'origine

Petit cœur palpitant de musique, l'opéra de Nice est un théâtre lyrique affichant une programmation aussi moderne qu'audacieuse.

Le confort est palpable dès l'entrée dans la décoration baroque qui habille le lieu. Amusez-vous à déceler les figures mythiques dont le lieu regorge.

Ainsi ce char du soleil traversant à toute allure le plafond, ces muses figées un peu partout dans des poses de mannequins. Dans l'écrin de la salle, le sentiment d'avoir pénétré dans un cocon aura de quoi égayer votre soirée. Il fait chaud, mais pas trop. Les petites loges de velours rouge vif rappellent des boudoirs. Depuis la salle principale, vous les diriez des nids creusés dans les cloisons. Assis sur des sièges aussi anciens que Stravinsky, dans une atmosphère électrique qui fleure bon la cire et l'ancien, l'attente est ici un rituel qui se savoure. En particulier grâce à la présence de Catherine Ségurane, la légendaire héroïne niçoise, dont l'un des exploits orne le rideau scénique.

Et justement, une fois ce dernier levé, l'atmosphère a quelque chose de licencieux pour un opéra. Le silence est fragile, rompu par quelques rires étouffés.

L'opéra de Nice
Quartier du Vieux-Nice
4-6, rue Saint-François-de-Paule
06364 Nice

Tel : +33 (0)4 92 17 40 00

www.opera-nice.org