L'Officine de Santa Maria Novella, merci aux moines dominicains !

patrimoine shopping
L'Officine de Santa Maria Novella, merci aux moines dominicains !

Du merveilleux trompe-l'œil de Masaccio aux effluves ensorcelants de l'une des plus anciennes pharmacies du monde, tout n'est que prétexte pour se donner rendez-vous près de la gare centrale.

Avant de découvrir cet antre des parfums et des herbes magiques, il faut absolument explorer l'église Santa Maria Novella fondée par les moines dominicains au XIIIe siècle. Derrière sa façade en marbre polychrome réalisée en 1470 par Alberti, les œuvres de Botticelli (La Nativité), Giotto (un crucifix peint a tempera), Masaccio (La Trinité, premier trompe-l'œil), Domenico Ghirlandaio (d'extraordinaires fresques) ou Filippino Lippi laissent bouche bée.

Les pères dominicains, qui vivaient dans le cloître proche (devenu un musée situé Piazza della Stazione) cultivaient des herbes médicinales destinées à la pharmacie du couvent. Rachetée par la famille Stefani en 1866, à qui ils ont transmis tous leurs secrets, l'officine est lovée dans l'ancienne chapelle des moines. Au milieu d'une collection d'alambics, grimoires et pots en céramique de Montelupo, vous choisirez des baumes ou des savons à la violette, et l'indétrônable Acqua della Regina, portée par Catherine de Médicis et rebaptisée « Acqua di Colonia »…

L'Officina Profumo Farmaceutica di Santa Maria Novella
Via della Scala, 16
50123 Firenze

Tel : +39 055 216 276

www.smnovella.it