L'église joyeuse de Cap Malheureux

art et culture
L'église joyeuse de Cap Malheureux

Un nom équivoque – le Cap Malheureux, dû à tous les naufrages qui ont eu lieu sur ses côtes – et une magnifique église au toit rouge.

Quand, en 1810, les Anglais débarquent et prennent possession de l'île, le Cap Malheureux (ainsi nommé en raison des bateaux qui y ont fait naufrage par le passé) voit une communauté protestante s'installer sur ses terres. Dominant la baie turquoise, une église au toit rouge, symbole de ce village à la pointe nord de l'île, crée un contraste saisissant.

Le décor est d'ailleurs tellement ensorcelant que vous le retrouverez dans bon nombre de cartes postales. Mais l'église n'est pas seulement là pour le bonheur des photographes amateurs. Aujourd'hui encore, de nombreux fidèles s'y réunissent chaque dimanche pour entendre la messe.

À savourer : la vue sublime sur le Coin de Mire et le lagon bleuté, la plage de sable fin et, plus loin, quelques pêcheurs et leurs barques colorées.

Cap Malheureux
Rivière du Rempart
Île Maurice