Hotel Capri, gangster repenti

charme
Hotel Capri, gangster repenti

Les souvenirs d'un passé sulfureux amusent les voyageurs qui jouissent aujourd'hui d'un confort on ne peut plus rangé.

Récemment lifté du sol au plafond après une fermeture d'une dizaine d'années, le Capri renaît au cœur du quartier de Vedado. Ses 250 chambres ont bien entendu profité de la modernisation épurée des lieux, mais c'est peut-être la clientèle qui a le plus évolué depuis l'ouverture de l'hôtel en 1957.

C'est l'acteur américain George Raft (notamment vu dans le film Scarface, version 1932) qui inaugura le Capri. Derrière cet écran de fumée, ce sont Charley alias« la Lame », « Sonny le Boucher » et les autres membres des Santo Trafficante Junior qui s'occupaient du financement du lieu et de son casino.

À la révolution, le lieu de perdition devint auberge pour soldats. Des scènes du Parrain II auraient dû se tourner ici mais, faute d'autorisation, Coppola se rabattit sur la République dominicaine. Les cinéphiles reconnaîtront en revanche, au sommet du bâtiment moderniste, la piscine glamour qui sert d'ouverture à Soy Cuba. Tous savoureront l'éblouissant panorama sur la ville.

Hotel Capri
Calle 21 entre calle N et O
Velado
10400 La Habana

Tél : +53 7 8397200

www.nh-hotels.fr/hotel/nh-capri-la-habana

Chambre : à partir de 135 CUC