Haight-Ashbury, l'ambiance hippie

insolite
Haight-Ashbury, l'ambiance hippie

En 1967, 100 000 hippies envahissent San Francisco. Un gigantesque happening se tient à l'angle des rues Haight et Ashbury et donne le coup d'envoi du Summer of Love.

À l'origine, les hippies, et surtout les beatniks, habitaient North Beach, mais la hausse des loyers les entraîne dans ce quartier dont les maisons bariolées plus ou moins abandonnées paraissent tout autant psychédéliques que les drogues. Janis Joplin habite au 635 Ashbury et Jimi Hendrix donne son premier concert sur la pelouse d'en face. 50 ans plus tard, les maisons sont toujours là et vous en avez peut-être loué une pour les vacances.

Vous ne fumerez pas de cannabis, même s'il est en vente libre à la boutique d'en bas, mais vous arborerez un tee-shirt à l'effigie des Who acheté chez Bang-On San Francisco. Le quartier de Haight-Ashbury n'a finalement pas vraiment changé. Il continue de prôner l'amour libre avec ses boutiques érotiques et le spiritisme dans les fumées d'encens. Se reconnecter un instant avec ses rêves de jeunesse, dans un monde brut, cela fait un bien fou…