« Frédéric Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme » à Montpellier

Publié le 

« Frédéric Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme » à Montpellier

Une exceptionnelle rétrospective du peintre Montpelliérain présente une cinquante de toiles du maître et quelques œuvres de ses contemporains comme Cézanne, Renoir ou Monet.

Frédéric Bazille (1841-1870) n'est pas le peintre auquel on pense en premier quand on évoque l'impressionnisme. Pourtant, ses travaux, réalisés sur une courte période (il est mort à 29 ans au champ de bataille), témoignent d'une évolution majeure dans la peinture : l'art du portrait intégré à celui des paysages sur une même toile. De belles pièces présentant des nus, des portraits, des scènes de vie et des natures mortes reflètent la culture et l'art de l'époque, à l'avant-garde de ce qui se faisait alors. C'est en fréquentant Renoir à Paris qu'il apprendra le plus et qu'il finira par maîtriser à la perfection le travail sur la lumière.

Rare – elle réunit une majorité de toiles dispersées entre New York, Washington, Chicago, Berlin, Tokyo ou paris –, cette exposition dans le fief du peintre plaira à tous les amateurs qui, par ailleurs, découvriront avec plaisir des œuvres de Monet, Manet ou Sisley.

Exposition « Frédéric Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme »
Musée Fabre
39, boulevard Bonne Nouvelle
34000 Montpellier

Du 25 juin au 16 octobre 2016

http://museefabre.montpellier3m.fr/

10 EUR

Ouvert tous les jours de 10h00 à 18h00, sauf le lundi