En 2017, Mère Nature s'empourpre

Publié le 

En 2017, Mère Nature s'empourpre

Qu'il soit carmin, garance ou vermeil, le rouge s'invite sur les façades des cathédrales russes, colonise le feuillage des automnes canadiens et s'emporte avec ardeur dans le creux des volcans.

Rouge anglais : une cabine téléphonique dans le centre de Londres, au Royaume-Uni.
Rouge groseille : l’été indien dans les plaines de Vancouver, au Canada.
Rouge écarlate : la cathédrale de Saint-Basile-le-Bienheureux à Moscou, en Russie.
Rouge safran : les épices d’un marché à Marrakech.
Rouge alizarine : le Festival des Tulipes à Amsterdam, aux Pays-Bas.
Rouge framboise : la marche des moines bouddhistes à Bangkok, en Thaïlande.
Rouge corail : un flamant du Chili dans la région de Santiago.
Rouge incandescent : la surface de la lave du piton de la Fournaise, à l’île de la Réunion.
Rouge henné : à Dehli, en Inde, les mains tatouées de cette femme indienne sont presque aussi rouges que sa robe de mariée traditionnelle.
Rouge capucine : l’habit traditionnel des enfants pour la fête de Shichi-go-san à Osaka, au Japon.

Le rouge est symbole de la chaleur et du luxe, de l'énergie et du pouvoir, mais aussi de l'amour et des passions. Issu de la cochenille, du porphyre ou du carthame, le rouge fascine par son unique présence. Découvrez la palette de rouges que nous avons sélectionnée pour vous : du rouge safran au rouge alizarine, nous vous offrons un tour du monde tout en nuances. ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~