El Seed illumine Manshiyat Nasr

Publié le 

El Seed illumine Manshiyat Nasr

L'artiste franco-tunisien El Seed vient de changer la perception de ce quartier périphérique du Caire, au pied de la « montagne coupée », le Mokattam.

C'est un cercle calligraphié, étendu sur 300 mètres et 52 bâtiments, au cœur du quartier Manshiyat Nasr, que vous ne pourrez appréhender que des hauteurs du Mokattam qui le borde. Peint par l'artiste El Seed, il délivre, dans cette banlieue copte, un message en arabe littéraire d'Athanase d'Alexandrie (évêque du IVe siècle de notre ère): « Quiconque veut bien voir la lumière du jour doit d'abord s'essuyer les yeux. »
Perçu comme le « quartier des poubelles », Manshiyat Nasr est d'abord celui du recyclage qui absorbe et trie 80 % des déchets du Caire. La capitale égyptienne est devenue, de fait, la championne du monde de cette catégorie, aussi bien en efficacité qu'en rentabilité. À la grâce de cet acte artistique, c'est cette vérité positive qui est révélée : 5 000 tonnes de déchets retraités par jour. Une activité qui est juste vitale pour Le Caire.

El Seed
Manshiyat Nasr
Le Caire

Jusqu'à la fin 2016

www.elseed-art.com

Gratuit