Découvrez l'âme chinoise du jardin japonais au Keitaku-en

jardin
Découvrez l'âme chinoise du jardin japonais au Keitaku-en

Cette chisen-kaiyu-shiki (balade autour d'un lac) vous fera comprendre comment la culture chinoise est à l'origine du jardin japonais moderne, conçu par le légendaire jardinier Ueji.

Méconnu des occidentaux, Keitaku-en est une émeraude au cœur du parc de Tennōji, au sud d'Osaka. Ce jardin, qui a mis dix années à sortir de terre à la fin du XIXe siècle, fut conçu par le maître jardinier Ogawa Jihei VII, dit « Ueji », le précurseur du jardin japonais moderne. Lieu de divertissement de la nouvelle classe dirigeante, le jardin servait à la réception des hôtes et à l'organisation des cérémonies du thé pour entretenir les relations sociales. Ces lettrés n'utilisaient pas alors le thé en poudre traditionnel (matcha) mais le sencha, d'origine chinoise.
Les jardins et les pavillons de thé se sont ainsi transformés pour épouser les formes et les motifs qui se prêtaient à cette nouvelle manière de préparer la boisson aromatique. C'est ainsi que, en essayant de s'approprier une esthétique et une vision de la nature typiquement chinoise, les Japonais ont créé l'architecture et les jardins « à la japonaise ». Une thèse défendue par Yagasaki Zentaro, maître de conférence en histoire de l'architecture et des jardins japonais au Kyōto Institute of Technology.

Jardin Keitaku-en
Parc Tennōji
1-108 Chausuyamacho
Tennōji-ku, Osaka
Préfecture d'Osaka 543-0063

Tel : +81 (0)6 6771 8401

www.city.osaka.lg.jp