« Ceux qui restent » : le photographe Wiame Haddad expose au Cube

Publié le 

« Ceux qui restent » : le photographe Wiame Haddad expose au Cube

Dans l'une des galeries les plus pointues de Rabat, un jeune artiste marocain propose des clichés politiques et poétiques.

Après Casablanca, « Ceux qui restent », l'exposition de photographies du jeune artiste marocain Wiame Haddad, s'expose au Cube, l'« independent art room ». Cet ancien appartement de 40 m2, reconverti en lieu d'art dédié aux nouveaux moyens d'expression de la scène créative marocaine, est reconnu pour ses accrochages avant-gardistes, qui participent au renouveau de l'art contemporain au Maroc.
« Ceux qui restent » est à la hauteur de cette réputation. Wiame Haddad a exploré un épisode sombre de l'histoire de son pays, les Années de Plombs. Suite à deux tentatives de coups d'État, de nombreux Marocains furent emprisonnés : la moitié ne revint jamais des prisons du pouvoir. À travers des clichés esthétiques et poétiques d'anciens prisonniers politiques, Wiame Haddad raconte leur longue absence.

« Ceux qui restent » de Wiame Haddad
Le Cube
2, rue Benzerte (1er étage)
10000 Rabat

Du 14 octobre 2016 au 11 novembre 2016

www.lecube-art.com

Gratuit

Vernissage le 13 octobre 2016 à partir de 18h30, puis du mardi au vendredi de 14h30 à 17h30