Calle del Pez : les surprises de la rue branchée de Madrid

Publié le 

Calle del Pez : les surprises de la rue branchée de Madrid

Au cœur du quartier branché et alternatif Malasaña, la calle del Pez incarne le foisonnement artistique et le goût de la fête madrilène. Joyeuse déambulation.

Calle del Pez : les surprises de la rue branchée de Madrid

Au cœur de l'histoire

Vous avez visité les incontournables Palais royal, Plaza Mayor, musée du Prado, sans oublier le musée Reina Sofía où est exposé le mythique Guernica de Picasso. Quittez désormais les artères traditionnelles de Madrid et dirigez-vous vers le quartier de Malasaña, au nord-ouest de la capitale. Un dédale de petites rues étroites bordées de cafés, bars et boutiques vous y attend. Arpentez ce labyrinthe plein de charme et ouvert aux idées alternatives ainsi qu'à un certain esprit de résistance. Serait-ce un clin d'œil au nom même du quartier, baptisé pour faire honneur à Manuela Malasaña, une jeune femme de 17 ans tombée en ces lieux sous le feu des troupes françaises pendant le soulèvement populaire de 1808 ?

Comme l'histoire aime se répéter, alors que vous parvenez à la calle del Pez, vous croisez une jeune fille, des livres à la main. Il s'agit d'After Julia, une statue réalisée par Antonio Santín et qui fut inaugurée en 2003. Outre l'esthétique de ce bronze, la sculpture est un hommage à la première femme qui, au XIXe siècle osa braver l'interdiction de suivre des études à l'université.

L'existence de la calle del Pez, ou rue du poisson, remonte au XVIIe siècle. Elle raconte l'histoire d'une autre jeune fille qui se rebella contre l'autorité. À l'origine, un père acheta un terrain pour y construire une maison. Or, sur l'emplacement initial, il y avait un étang peuplé de nombreux poissons. Tous moururent à cause des travaux, sauf un, sauvé par Blanca Colonel, la fille du nouveau propriétaire. Malgré les soins prodigués, le « rescapé » ne survécut pas. En guise de consolation, le père fit sculpter un poisson sur la façade de pierre, toujours visible au numéro 24. Aujourd'hui, cet emblème donne son nom à la rue. Au fil du temps, l'atmosphère a changé et ici la vie rime désormais avec fête, rencontres informelles, expressions culturelles et artistiques libres.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Calle del Pez : les surprises de la rue branchée de Madrid

Au royaume du lowbrow

Pour comprendre la richesse culturelle et la spécificité de Malasaña, poussez la porte de la galerie Fiambrera. L'intérieur, aux allures de simple magasin, vous réserve bien des surprises. À commencer par le rez-de-chaussée : sur tous les murs, du sol au plafond, des illustrations, publicités, graffitis ainsi que des comics aux accents souvent humoristiques, parfois ironiques ou même caustiques. Vous êtes au royaume du lowbrow, ou pop surréaliste. Déambulez, laissez votre regard se perdre, puis descendez dans le sous-sol voûté de la galerie. La sobriété minérale de l'espace valorise les œuvres d'artistes internationaux comme l'américain Danny Heller, l'argentin Dr. Alderete ou encore l'enfant du pays, Joaquín Rodríguez. L'ensemble est aussi bigarré que cosmopolite. Une fois votre flânerie pop art achevée, faites une halte à la boutique. Vous y trouvez des livres, des objets de décoration originaux et des affiches à emporter comme autant de souvenirs de cette visite hors du commun. Pour les gourmands, commandez une tasse de café accompagnée d'une succulente pâtisserie maison.

La Fiambrera Galería de Arte
Calle del Pez, 7
Madrid
Espagne
+34 917 04 60 30
https://www.lafiambrera.net/en/

Calle del Pez : les surprises de la rue branchée de Madrid

Plaisir des sens à la mode madrilène

Toutes ces découvertes artistiques vous ont peut-être ouvert l'appétit. Pour rester dans l'esprit local, optez pour Pez Tortilla, restaurant situé au 36 calle del Pez. C'est l'un des repaires favoris des habitants de Malasaña. Lorsque vous découvrez sa carte, vous comprenez d'emblée que l'attente en valait la peine : tortillas à la mozzarella – association hispano-italienne très réussie –, aux tomates séchées et basilic, au brie et à la truffe, au maquereau… Classiques ou originales, toutes ces spécialités sont crémeuses, fondantes à souhait et savoureuses. Si vous le souhaitez, vous pouvez accompagner votre plat d'une bière issue de la sélection exigeante et internationale de l'établissement.

Pour découvrir une autre ambiance, regagnez le début de la rue. Chez Amargo, dans un décor tamisé entre briques claires et mobilier de velours, vous dégustez une cuisine raffinée et généreuse. Tataki de thon avec concassé de tomates et ail blanc ou bœuf aux cèpes : vous choisissez entre produits de la mer et de la terre. La carte prend également soin de toujours proposer une alternative vegan. Tous les week-ends, la maison invite des artistes à venir se produire pour accompagner votre dîner en musique.

Depuis le restaurant, vous n'êtes qu'à quelques numéros du Zombie Bar, qui vous accueille dans une atmosphère décalée faisant la part belle à l'univers des comics. La règle d'or ici : ne pas se prendre au sérieux, à l'image des menus présentés sous forme de bandes dessinées ou de l'addition, apportée dans une ancienne boîte de cassette vidéo VHS. Vous y croisez les habitués de Malasaña. DJ, musiciens avant-gardistes, photographes, designers, artistes en devenir, hipsters... Tous ces aficionados de l'adresse se retrouvent, discutent et refont le monde, dans une effervescence qui dure jusque tard. Car ici, comme dans tout Malasaña, on vit autant le jour que la nuit, au rythme de la musique, des bars et des rencontres conviviales.

Pez Tortilla
Calle del Pez, 36
Madrid
Espagne
+34 653 91 99 84
https://peztortilla.com/

Amargo
Calle del Pez, 2
Madrid
Espagne
+34 910 84 79 90
https://www.facebook.com/amargoplacetobe/

Zombie Bar
Calle del Pez, 7
Madrid
Espagne
+34 910 11 19 52
zombiebar.es/