Bulles au Festival International de la Bande Dessinée d'Alger

Publié le 

Bulles au Festival International de la Bande Dessinée d'Alger

La bande dessinée algérienne fait son festival à la rentrée. Une manifestation récente et populaire, née voici tout juste huit ans.

C'est en 2008 qu'a eu lieu la première édition du Festival International de la Bande dessinée d'Alger, autrement appelé « FIBDA ». Cette manifestation permet de valoriser le travail des pionniers de la bande dessinée algérienne (Dahmani, Dilem, Le Hic, Gyps…) tout en promouvant les nouveaux auteurs. Une histoire commencée dans les années 50, dans cet ancien département français, par le déferlement des petits albums de BD vendus alors en Europe. Avec l'indépendance sont apparus les premiers dessinateurs algériens, soutenus par la presse. L'ouverture démocratique et la liberté d'expression dans les années 80 ont consacré le trait et la caricature dans les nouveaux titres satiriques comme El Manchar. Puis s'en est suivie la fameuse décennie noire avec ses auteurs assassinés ou exilés. Le renouveau de la stabilité dans les années 2000 permettra la reprise de la vie culturelle. Une formidable histoire à vivre in situ et qui a reçu récemment un hommage appuyé en France lors de la 40e édition du Festival d'Angoulême et, à Paris, à l'Institut du Monde arabe.

9e Festival International de la Bande Dessinée d'Alger
Esplanade Riadh El-Feth
El Mandaria
16000 Alger

Du 6 au 13 octobre 2016

www.bdalger.net

Entrée gratuite pour le salon, les conférences et les colloques (hors spectacle)

10h00 à 19h00