Les épaves de Saint-Pierre : un plongeon dans l'histoire

insolite sport
Les épaves de Saint-Pierre : un plongeon dans l'histoire

De nombreux bateaux mouillaient dans la baie en 1902. Leur carcasse gît par 50 mètres de fond.

De nombreuses épaves jonchent la baie de Saint-Pierre suite à l'éruption de la Montagne Pelée en 1902. Plusieurs clubs de plongée, comme celui de la Batelière, vous feront découvrir les bateaux qui ont sombré dans les eaux de la côte caraïbe.

Le Roraima, un cargo canadien de plus de 100 mètres de long, est un incontournable. Le commandant Cousteau l'avait surnommé affectueusement « l'épave aux cheveux blancs » à cause des algues qui le recouvrent. Il a brûlé pendant trois jours avant de couler par 50 mètres de fond. La balade dans les coursives et la salle des machines est autorisée, mais il vaut mieux être accompagné par un professionnel. Vous découvrirez aussi le Diamant, une vedette à vapeur qui effectuait la liaison entre Fort-de-France et Saint-Pierre. Très dégradé, avec son avant éventré, il repose désormais par 25 mètres de fond et est devenu le refuge d'une faune très colorée.

Autre curiosité : le Teresa Lo Vigo, un voilier en bois à la coque doublée de cuivre. On peut encore voir une partie de la cargaison de poteries qu'il transportait. Pour toutes ces découvertes, mieux vaut être un plongeur aguerri. Pour les débutants, l'Amélie, un voilier en acier, est plus accessible. Il repose entre 5 et 12 mètres de profondeur. Une colonie de poissons multicolores en a fait son repaire.

Club de plongée de la Batelière
Hôtel Framissima
97220 Schœlcher

Tel : +596 (0)5 96 61 65 57

www.plongee-martinique.com