Les bords de la Vistule, une échappée en pleine ville

exploration
Les bords de la Vistule, une échappée en pleine ville

Œuvre de Joanna Rajkowska, le palmier géant en plastique planté sur l'avenue de Jérusalem vous invite à vous balader près des eaux du fleuve.

De Varsovie, vous avez, sans doute, l'image d'une cité maculée d'un tapis blanc de neige, de larges avenues battues par un vent glaçant et des journées sans lumière. C'est vrai, en partie. Car la ville jouit aussi d'un merveilleux été aux nuits douces et d'un automne aux couleurs dorées. Le long de la Vistule, de nombreux bars s'installent dès les beaux jours. Récemment, un plan de réaménagement des berges a réconcilié les habitants avec la Vistule, non loin de la bibliothèque de l'Université de Varsovie – dotée d'un étonnant jardin sur son toit.
De l'autre côté du fleuve, une langue de sable s'étire jusque dans les eaux. C'est ici que la jeunesse s'amuse autour d'un ballon de volley-ball, de barbecues et de soirées DJ's. Rien de nouveau. Les Varsoviens venaient déjà avant la guerre et nageaient même dans le fleuve. Dans les années 90, les lieux avaient été un peu oubliés dans la course à la nouvelle économie. Aujourd'hui, ils renaissent de plus belle.