Le palais du Bey, la résidence des princes

musÉe
Le palais du Bey, la résidence des princes

Les Oranais l'appellent aussi le « Château Neuf ». C'est là que le bey Mohamed Ben Othman, dit « El Kébir », s'installe quand il reprend la ville aux Espagnols.

L´emplacement du palais est stratégique. Construit sur un vaste promontoire qui a toujours suscité les convoitises, il surplombe le port tout en contrôlant l'arrière-pays. En 1514, les Espagnols avaient construit un premier bâtiment appelé « Bordj Lahmar ». Quand il est agrandi, il prend le nom de « Rozalcazar ». Lors de la deuxième occupation, la muraille actuelle est édifiée et des galeries souterraines sont creusées.
C'est parce qu'il a résisté au terrible tremblement de terre de 1790, lequel a détruit une grande partie de la ville, que le Bey s'y est installé. Il a fait à son tour construire un second palais attenant où sont situés ses appartements, ses bureaux ainsi que le Pavillon de la Favorite, le logement de son épouse bien-aimée, à laquelle il a également offert deux magnifiques jardins intérieurs et une volière. Les murs étaient habillés de faïence, les lustres étaient en cuivre ajouré, et toutes les boiseries sculptées.
Classé en 2005 en tant que patrimoine national algérien, cet ensemble architectural et archéologique hors du commun, qui résume à lui seul sept siècles d'histoire, mérite amplement votre attention malgré son état de délabrement actuel (des travaux sont prévus pour restaurer le site portion par portion). Après votre visite, n'hésitez pas à faire un tour à la promenade de Létang, qui se trouve juste en contrebas !

Palais du Bey
Rue Meftah Kouider
31000 Oran