Le cimetière Christophe Colomb : une ville dans la ville

insolite
Le cimetière Christophe Colomb : une ville dans la ville

Avec ses tombes de marbre blanc étincelant à l'ombre des palmiers, le cimetière de La Havane déploie plus de 150 ans d'histoire cubaine.

Inutile de chercher la tombe de Christophe Colomb dans le cimetière qui porte son nom : elle ne s'y trouve pas. Construit entre 1871 et 1886 par l'architecte Calixto Arellano de Loiray Cardoso, diplômé de l'Académie royale des beaux-arts à Madrid, ce cimetière vaut malgré tout le détour puisque c'est l'un des plus grands du monde : 57 hectares d'allées rectilignes, parsemées de mausolées néoclassiques ou rococo.

La chapelle centrale, construite sur le modèle du Duomo de Florence, rayonne au point de convergence de ses allées. Reflet de la société cubaine, les « quartiers » du cimetière Christophe Colomb se répartissent selon le statut de leurs occupants : ecclésiastiques, soldats, aristocrates, indigents, émigrés, athées… L'une des sépultures les plus poignantes est celle de La Milagrosa (« la Miraculeuse »), une jeune défunte inhumée avec, à ses pieds, le corps de son nourrisson.

La légende raconte que, lorsque la tombe fut rouverte quelques années plus tard, le bébé avait rejoint les bras de sa mère. Depuis, elle est un symbole d'espoir pour les mères inquiètes et les amoureux transis…

Cimetière Christophe Colomb
Calle 12
Vedado
10400 La Habana

Tel : +53 7 8321050