retour

Voyager avec un accompagnateur

Pour la sécurité des passagers handicapés ou à mobilité réduite, un accompagnateur peut être exigé par Air France. Il a pour seul rôle de les assister en cas de situation d´urgence, et tout particulièrement en cas d´évacuation de l´avion. Il est obligatoire uniquement dans les cas suivants :
  • personne souffrant d´un handicap intellectuel sévère ne lui permettant pas de comprendre et appliquer les mesures de sécurité,
  • personne à la fois aveugle et sourde, ne pouvant donc avoir la moindre communication avec l´équipage,
  • personne souffrant d´un handicap moteur ne lui permettant pas de participer physiquement à sa propre évacuation. La plupart des personnes paraplégiques et des personnes paralysées ou sans membre supérieur peuvent donc voyager sans accompagnateur. En revanche, pour la plupart des personnes tétraplégiques, un accompagnateur est obligatoire.

Un enfant handicapé ou à mobilité réduite peut voyager seul, en tant qu´ enfant non accompagné (UM) :
  • s´il peut contribuer physiquement à sa propre évacuation,
  • s´il est capable de comprendre et d´appliquer les mesures de sécurité.

L´accompagnateur doit remplir les conditions suivantes :
  • être majeur et autonome*,
  • ne pas s´occuper d´une personne handicapée ou à mobilité réduite en même temps que d´un enfant de moins de 4 ans (sur les vols en France et dans les DOM-TOM), d´un enfant de moins de 5 ans (sur les vols à internationaux), ou d´une autre personne handicapée ou à mobilité réduite**.

* Sauf cas particuliers. Pour plus de précisions, renseignez-vous auprès d´un agent Saphir.
** Sauf en cas de dérogation. Pour connaître les conditions de dérogation, renseignez-vous lors de votre réservation.


Réseaux sociaux
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • YouTube
  • Instagram
  • Pinterest